Endométriose : Toutes vos questions

Endométriose : Toutes vos questions

E-santé, Santé pratique Aucun commentaire sur Endométriose : Toutes vos questions

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie chronique qui touche essentiellement les femmes en âge de procréer.

Lors d’un cycle menstruel dit « normal », l’utérus se prédispose à recevoir un ovule par la prolifération et la différenciation de sa muqueuse. S’il n’y a pas fécondation, une partie de l’endomètre se détache et s’évacue durant les règles.

Mais pour une patiente atteinte d’endométriose, tout ne se passe pas comme prévu ! En effet, ces cellules ne parviennent pas à s’évacuer  et se posent sur les organes voisins, tels que les ovaires, l’utérus, la paroi antérieure de l’utérus, ainsi que sur la vessie, le rectum et les intestins.

endométriose

Cette maladie, longtemps ignorée, affecte une femme sur dix. Parfois, cette maladie peut entraîner l’infertilité, ce qui est le cas chez trois femmes sur dix, soit 180 millions de femmes dans le monde. La douleur varie, de faible à très intense, et peut modifier complètement le mode de vie de la personne concernée. En effet, certaines femmes ne parviennent pas à aller travailler durant la période de leurs règles, ou multiplient les malaises par exemple.

Endométriose : les symptômes

Il est important de signaler que les symptômes varient d’une femme à l’autre. Cela va dépendre uniquement du foyer de la croissance endométriale. De plus, ces symptômes sont trompeurs puisqu’ils peuvent être associés à d’autres diagnostics.

  • Apparition de douleurs durant la période des règles. Au fil du temps, cette douleur ne cesse de s’accroître.
  • Trouble du transit durant la période des règles.
  • Difficulté pour tomber enceinte.
  • Apparition de douleurs durant les rapports sexuels, se situant au fond du vagin. Cette douleur peut varier selon la position.

Malheureusement, cette maladie est encore méconnue et peut mettre plusieurs années avant d’être diagnostiquer correctement. Si l’endométriose n’est pas détecté rapidement, la femme peut voir disparaître sa capacité à enfanter naturellement. Le plus souvent, ces femmes s’enferment, tant dans la douleur psychologique que physique.

Endométriose : diagnostic

Afin de détecter la présence d’une endométriose, il faut d’abord faire une échographie pelvienne endovaginale. Durant cet examen, une sonde est introduite dans le vagin.

Afin de préciser le diagnostic, une IRM pelvienne peut être effectuée. Elle permet de visualiser la zone pelvienne (vagin, utérus, ovaires, vessie, trompes, urètre, vésicules séminales, prostate, rectum). Installé dans un appareil cylindrique, la patiente est soumise à un champ magnétique, ainsi que des ondes radio.

Pour compléter le bilan, il est possible de pratiquer un coloscanner à l’eau. Cela permettra de voir l’étendu des symptômes et voir si l’appareil digestif a été touchée.

Aujourd’hui, aucun traitement ne permet de guérir de la maladie.

Les stars se mobilisent pour lutter contre l’endométriose

 

Padma Lakshmi (mannequin, actrice américaine et co-fondatrice de Endometriosis Foundation of America), Halsey (chanteuse et compositrice américaine),  Whoopi Goldberg (actrice américaine),  Lena Dunham (actrice et réalisatrice américaine), Laëtitia Mulot (actrice française), Julie Gayet (actrice et productrice française), et bien d’autres mobilisent l’opinion publique et tente de faire connaître la maladie.

Si vous pensez être touché, n’ayez pas honte ! Et surtout, consultez votre médecin.

 

Author

Related Articles

Leave a comment

Tous droits réservées à H-Auteurs (site actualité) et à ses auteurs humains avec un grand H !

Le seul site d'actualité qui replace l'Humain au centre !
Vous souhaitez développer un partenariat avec notre site ?

N'hésitez pas à nous contacter nous pourrons discuter de la mise en avant de votre communiqué de presse, de vos dernières actualités ou de votre volonté à apporter votre point de vue !

Back to Top