Halloween

Halloween : retour sur les origines d’une fête mondiale

Famille Société

De nos jours Halloween est surtout connue pour ses défilés de déguisements en tout genre, les distributions gargantuesques de bonbons vous promettant un rendez-vous dès le lendemain chez le dentiste, et des enfants par dizaines vous menaçant d’un sort.

Cependant, à l’origine cette fête n’avait rien à voir avec ce qu’elle est actuellement. Peut-être le saviez-vous, mais dans le cas contraire, vous vous coucherez moins idiot ce soir !

Origines de la fête

Les origines d’Halloween viennent tout droit des pays celtiques, et plus précisément du Royaume-Uni. La fête est en fait un héritage de la fête celtique Samhain. Le mot « Halloween » quant à lui est une déformation de « All Hallow’s Eve », que l’on pourrait traduire par la veille de la Toussaint.

Samhain était une fête païenne organisée afin de commémorer la fin de la moisson et de l’été et de prier les Dieux de passer un bon hiver. Elle avait lieu le 31 octobre, qui était à l’époque le dernier jour de l’année sur le calendrier celte.

La fête durait à l’époque plusieurs jours et servait aussi à commémorer les défunts qui, pour l’occasion, étaient autorisés à rendre visite aux vivants (c’est un peu glauque certes, mais bon). Les druides allumaient aussi des bougies pour faire fuir les mauvais esprits. Ces bougies étaient ensuite entreposées dans des lanternes faites à partir de navets (on vous l’accorde c’est moins classe qu’une citrouille) servant à guider les esprits.

Evolution et importation

Les changements de religions ont fait que cette fête a disparu au fur et à mesure dans certains pays. Cependant, elle est restée très présente en Irlande, en Ecosse mais aussi au Pays de Galles. A cette époque (vers 1600 et des brouettes), les navets étaient en plus gravés de visages effrayants afin de faire fuir les mauvais esprits.

Halloween

Ce n’est que plus tard, lorsque l’Irlande fût touchée par la famine, que les irlandais émigrants aux Etats-Unis exportèrent cette tradition. C’est à cette époque que le navet fût remplacé par la citrouille.

La tradition se développa au fur et à mesure, et l’on a vu apparaître de nouveaux éléments tels que les déguisements et la fameuse quête de friandises. La fête s’exporta ainsi, plus ou moins bien. Aux Etats-Unis, Halloween est la 2ème fête rapportant le plus de bénéfices après Noël alors que, par exemple, en France elle est arrivée plus tard et a encore du mal à s’installer.

Vous avez maintenant une histoire à ressortir lors d’un dîner entre amis, ou une bonne excuse pour ne pas croire à ces menaces de sorts…

Celia

Bonjour, bonjour ! Passionnée par la mode, j’aime découvrir de nouvelles choses et écrire ici pour partager mes bons plans ! N’hésitez pas à commenter pour que l’on puisse discuter ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *