symptôme hépatite C

L’HEPATITE C

Santé pratique

L’hépatite C est une infection virale qui provoque une inflammation du foie, entraînant parfois de graves lésions hépatiques. Le virus de l’hépatite C (VHC) se transmet par le sang contaminé.

Les recherches sur l’hépatite C

Jusqu’ à tout récemment, le traitement de l’hépatite C nécessitait des injections hebdomadaires et des médicaments oraux que de nombreuses personnes infectées par le VHC ne pouvaient pas prendre en raison d’autres problèmes de santé ou d’effets secondaires inacceptables.

Cela change. Aujourd’hui, le VHC chronique est habituellement guérissable par des médicaments oraux pris tous les jours pendant deux à six mois. Pourtant, environ la moitié des personnes atteintes du VHC ne savent pas qu’elles sont infectées, principalement parce qu’elles n’ont aucun symptôme, ce qui peut prendre des décennies à se manifester.

C’est la raison pour laquelle les Centres de prévention et de contrôle des maladies des États-Unis recommandent un test sanguin de dépistage unique pour toutes les personnes présentant un risque accru d’infection. Le plus grand groupe à risque comprend toutes les personnes nées entre 1945 et 1965 – une population cinq fois plus susceptible d’être infectée que les personnes nées dans d’autres années.

Par ailleurs, de nombreuses conférences qui réunissent des professionnels de santé sont programmées à travers le monde afin d’en savoir davantage les avancées des traitements. Comme par exemple l’APHC.

Symptômes de l’hépatite C

L’infection à long terme par le virus de l’hépatite C (VHC) est connue sous le nom d’hépatite C chronique. L’hépatite C chronique est habituellement une infection « silencieuse » pendant de nombreuses années, jusqu’ à ce que le virus endommage suffisamment le foie pour causer les signes et symptômes de la maladie du foie. Parmi ces signes et symptômes, on retrouve les suivants :

  • Saigner facilement
  • Ecchymoses facilement
  • Fatigue
  • Faible appétit
  • Décoloration jaune de la peau et des yeux (jaunisse)
  • Urine de couleur foncée
  • démangeaisons cutanées
  • Accumulation de liquide dans l’abdomen (ascite)
  • Gonflement des jambes
  • Perte de poids
  • Confusion, somnolence et troubles de la parole (encéphalopathie hépatique)
  • Vaisseaux sanguins en forme d’araignée sur la peau (angiomes araignées)
symptôme hépatite C
L’angiome stellaire ou encore l’angiome araignée

 

Toute infection chronique à l’hépatite C commence par une phase aiguë. L’hépatite C aiguë n’est habituellement pas diagnostiquée parce qu’elle cause rarement des symptômes. Lorsque des signes et des symptômes sont présents, ils peuvent inclure la jaunisse, la fatigue, la nausée, la fièvre et les douleurs musculaires. Les symptômes aigus apparaissent un à trois mois après l’exposition au virus et durent de deux semaines à trois mois.

L’infection aiguë à l’hépatite C ne devient pas toujours chronique. Certaines personnes éliminent le VHC de leur corps après la phase aiguë, un résultat connu sous le nom de clairance virale spontanée. Dans les études portant sur des personnes chez qui on a diagnostiqué un VHC aigu, les taux de clairance virale spontanée varient de 14 à 50 %. L’hépatite C aiguë répond également bien à la thérapie antivirale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *