Qu’est-ce que le marketing polysensoriel ?

Société

Pour se démarquer, il est important de sortir le grand jeu. Le marketing polysensoriel a une valeur ajoutée considérable par rapport au marketing traditionnel des enseignes.
Une procédure assez coûteuse certes, mais qui a un impact important sur la notoriété d’un point de vente. Le marketing polysensoriel crée de l’émotion et du lien. Réveiller les sens chez les consommateurs fait vendre. Cette approche a même favorisé la naissance du Merchantfeeling. Selon une étude réalisée par l’agence Grey à New York, sur près de 25000 personnes, a révélé que la part émotionnelle concerne 60 % des décisions d’achat.

Le visuel

La vue est selon les experts le sens le plus captif chez l’être humain. Le choix de la couleur des murs a une grande influence sur le comportement des visiteurs. Un environnement en blanc nacré associé à la lumière du jour par exemple crée un esprit positif, en alerte et éveillé. L’installation d’un mur de vidéos favorise également cette alerte, car les yeux sont captivés par les mouvements qui stimulent l’action. Créer le rêve à travers le visuel réveille l’envie de se l’approprier et de le garder pour soi d’où l’importance d’une identité visuelle.

Le Son

La musique est également un outil infaillible pour créer des émotions : la nostalgie avec le disco, le confort avec la musique classique, l’excitation avec la techno… Au contraire, l’absence de musique dans un point de vente a une influence négative sur l’humeur des acheteurs. Ils déambulent dans le magasin sans s’intéresser à un produit en particulier, ne demandent pas l’intervention d’un conseiller vendeur, et ne restent pas longtemps dans le magasin.

La stimulation olfactive

Certaines études ont démontré l’influence des odeurs sur le comportement des clients dans les points de vente. Plus ils s’y sentent bien, plus ils restent le plus longtemps possible dans le magasin et déclenche le processus d’achat. Bien sûr, il faut exclure les parfums en rapport avec l’activité du point de vente : boulangerie, pâtisserie… qui proposent automatiquement des bonnes odeurs agréables et leur chiffre de vente augmente facilement.
Le parfum peut être une signature que l’enseigne pourrait exploiter pour renforcer sa notoriété et la diffusion de senteur peut vous y aider. Un environnement qui sent bon nous incite à nous y attarder et ce principe ne s’applique pas seulement pour les magasins de parfum ou des points de vente de pain, mais peut s’appliquer à tout type de commerce : prêt-à-porter, lingerie, accessoire de mode, high-tech…

Le gout

Il n’y a rien de tel que de déguster pour récolter les informations sur un produit et cela ne devrait pas seulement aux produits du terroir, mais à d’autres domaines : des amuses gueules dans un vernissage, ou une coupe de champagne dans un magasin de vêtements inciteront les consommateurs à rester le plus longtemps dans le magasin.
Mélanger le tout permettrait d’augmenter le chiffre de vente rapidement, et cela demande de l’expérience et de savoir-faire pour ne pas agresser les consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *