Route du Rhum 2014 : la victoire pour Loïck Peyron

Sport Sport nautique

Événement sportif et maritime ayant lieu tous les quatre ans, la Route du Rhum 2014 compte toujours parmi les manifestations les plus populaires. Elle s’est vue donner cette année la victoire à Loïck Peyron, skipper baulois de 54 ans, établissant un nouveau record de cette course transatlantique.

Cette victoire, il « n’en rêvait plus depuis 12 ans »

Loïck Peyron« Fatigué » après une semaine où il n’a dormi que deux heures par nuit, Loïck Peyron a largement dominé cette 10ème édition de la Route du Rhum. Six heures après le départ de Saint-Malo à 14h, le skipper baulois avait déjà pris la tête de la flotte de 91 concurrents, dont 15 ont été mis hors course après 48h seulement de navigation.

Loïck Peyron a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe le lundi 10 novembre vers 5h (heures françaises) après 7 jours, 15h et 8min de course à bord du maxi trimaran Banque Populaire VII. Il améliore du même coup le record de l’épreuve Ultime, pour les multicoques de 60 pieds et plus, qui appartenait à Lionel Lemonchois en 2006 (7 jours, 17h et 19min).

« C’est une jolie victoire, peut-être la plus belle car sans doute la dernière », a-t-il commenté après avoir franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, annonçant tirer sa révérence sur les courses en solitaire. Sa parfaite connaissance du trimaran – acquis par Banque Populaire en avril 2013 – a évidemment été précieuse.

Une Route du Rhum 2014 exceptionnelle

A l’origine, c’est Armel Le Cléac’h qui devait participer à la course, longue de 3 542 milles (environ 6 560 kilomètres) à bord du Banque Populaire VII. Mais il a dû renoncer le 26 août dernier à cause d’une blessure au poignet droit.

route-du-rhum-2014-imoca

Une météo très favorable : trente heures de navigation seulement après le coup d’envoi du dimanche 2 novembre en Bretagne, les gigantesques trimarans de cette Route du Rhum 2014 Destination Guadeloupe déboulaient vent dans le dos, dès le cap Finisterre.

Enfin, les skippers, notamment Loïck Peyron et Yann Guichard (naviguant à bord du Spindrift Racing), ont aussi prouvé qu’il était possible de mener seul des multicoques surdimensionnés. Ils ont ainsi ouvert un chapitre pour les trimarans de 100 pieds que l’on reverra sans doute plus nombreux au départ de Saint-Malo pour l’édition de la Route du Rhum 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *