Le Samu social : un service humanitaire efficace

Société

De nombreuses crises affectent la France aujourd’hui, et même si la majeure partie des Français vivent confortablement, ce n’est pas le cas de tout le monde.

La question de l’immigration en inquiète beaucoup tant les étrangers que les citoyens français. C’est dans ce cadre qu’intervient le Samu social, perçu comme le chevalier blanc des sans-papiers et des plus défavorisés.

Qu’est-ce que le Samu social exactement ?

samu socialLe Samu est un organisme vieux de presque un quart de siècle, car ayant vu le jour en 1994 suite à l’initiative d’un grand homme, le docteur Xavier Emmanuelli, parti au secours de la veuve et de l’orphelin.

Sa principale mission est de sauver des vies humaines et d’offrir un service humanitaire à ceux qui sont dans le besoin. Cette association prend en charge les sans-abris principalement, pour ce qui concerne l’hébergement et les soins médicaux à administrer.

Les SDF peuvent s’y rendre de jour comme de nuit. Il s’agit surtout d’assister à des ateliers et des activités aidant la personne à retrouver sa place dans la société.

Des questions de sécurité sociale y sont abordées et des conseils juridiques dispensés. Les plus démunis y ont à leur disposition des douches et des buanderies.

Les centres de nuit sont destinés à ceux qui n’ont nulle part où dormir : tout ceci grâce aux legs universels versés à travers le site web de l’organisation.

Les moyens dont dispose l’organisation

L’association est financée par l’État, la mairie de Paris et d’autres membres rattachés et se déploie aujourd’hui dans toute la France. Elle accepte ainsi tout type de dons, en nature ou en numéraires susceptibles de faire avancer son activité tels les legs pour association, ainsi que les legs particuliers.

Outre les infrastructures au complet, les centres de soin et d’hébergement, le Samu social dispose d’une équipe entière de personnel soignant, d’infirmiers, de médecins, de travailleurs sociaux, mais aussi de bénévoles afin de couvrir toute la zone. Ces agents effectuent des rondes de jour comme de nuit, à la recherche des personnes les plus en détresse, que ce soit côté santé ou moral.

Le Samu collabore également avec des hôtels qui offrent l’hébergement pour certains sans-abris comme une famille avec enfants, temporairement. Cela afin de s’assurer de ne laisser personne pour compte dans le cas où les centres d’hébergement manqueraient de place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *