soldes d'hiver 2015 : étiquettes soldé

Soldes d’hiver 2015 : un mauvais départ

Consommation

Bouleversés par le drame qui a frappé Charlie Hebdo le mercredi 7 janvier, les soldes de cet hiver 2015 ont fait face à un démarrage déplorable.

Les magasins vides à cause des attentats

Les soldes d’hiver 2015 ont rencontré des difficultés pour leur première journée d’ouverture. En effet, les attentats survenus pendant la matinée dans les locaux du journal Charlie Hebdo ont détourné l’attention des Français vers un rassemblement citoyen et solidaire. Un malheureux hasard qui a conduit à une désertion des magasins au niveau national. En cette période de deuil collectif, les consommateurs n’ont pas la tête à faire du shopping et cela se ressent. Toutefois, certains commerçants espèrent pouvoir combler une partie de leur retard d’ici le 17 février, date butoir des soldes cette année.

soldes d'hiver 2015

Selon un sondage réalisé par Toluna auprès de 1 503 personnes les samedi 10 et dimanche 11 janvier, 48,9% des Français ont participé aux soldes pendant le week-end. Cela constitue une baisse de 3,8 points par rapport à la même période que l’an dernier. La région Île-de-France est la plus touchée, avec un recul de 10 points sur ces deux mêmes journées. « Avec l’émotion et l’inquiétude soulevées par les attaques terroristes, les Français se sentent davantage citoyens que consommateurs », analyse Philippe Guilbert, le directeur général de Toluna. Et pour couronner le tout, en plus d’être moins nombreux, les clients ont été moins dépensiers pendant ce premier week-end des soldes, avec en moyenne 142,46€ dépensés, soit 5% de moins qu’en 2014.

Des soldes pourtant rallongées

soldes d'hiver 2015: réductionsPour rattraper ce retard causé par les événements regrettables de ce début d’année, beaucoup de commerçants comptent sur l’allongement de la durée des soldes. Une décision prise par l’Etat après la constatation de la multiplication des périodes de rabais en tout genre, qui ferait perdre au consommateur tous ses repères. Ainsi, pour plus de clarté, les soldes flottants, dont les dates étaient fixées librement par les commerçants, ont été supprimés et les soldes saisonniers « classiques » dureront donc une semaine de plus. La nouveauté de 2015 c’est donc six semaines de soldes au lieu de cinq.

Pour rappel, les sites de e-commerce sont soumis au même calendrier. On constate d’ailleurs qu’une grande partie des achats sont réalisés sur Internet, avec 49,3%, selon le sondage de Toluna, même si les centres commerciaux restent le lieu de prédilection pour 58,1% des consommateurs.

Grande fan de littérature, de cinéma et de séries TV, je développe pour vous des sujets divers sur de nombreux domaines afin de faciliter votre quotidien. Culture geek, déco, lifestyle… retrouvez des infos simples et utiles sur différents thèmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *