Comment vaincre sa timidité ?

E-santé Psycho

La timidité est un vilain défaut (les personnes qui en sont atteintes vous le diront), mais certainement pas une maladie ! Certes, la timidité peut compliquer votre vie personnelle, professionnelle ou amoureuse. Mais il  existe des moyens efficaces pour vaincre sa timidité. Quels sont-ils ?

La timidité, un trait de caractère

La timidité peut être qualifiée comme un trouble du comportement. Elle se manifeste le plus souvent dès l’enfance, et peut malheureusement persévérer jusqu’à la vie d’adulte.

Dès lors qu’il sort de son contexte familier, le timide perd confiance en lui et se renferme dans sa bulle. Il a l’impression que tous les regards sont braqués sur lui, il bafouille et craint d’être jugé. Bref, le timide ne se sent plus à sa place. D’autant plus lorsqu’il se retrouve face à des personnes extraverties, qui ont tendance à jouer sur ce malaise, soi disant pour briser la glace : « Bah alors, tu es timide ? Tu as perdu ta langue ?» Ne comprend t-il pas qu’il me met davantage mal à l’aise ? Le fait-il par méchanceté ? Suis-je parano ?

Alors que les extravertis vont profiter de la nouveauté pour s’épanouir, les introvertis vont ressentir une intense anxiété. Au lieu d’agir ou de s’adapter à une situation inconnue ou inhabituelle, les timides réfléchissent, observent et analysent. Des situations, à priori banales, peuvent être ressenties comme un réel danger.

A première vue, les timides semblent moins spontanés. Mais ils ont leurs qualités propres, car la timidité ne fait pas tout !

timide

Etape 1 : accepter sa timidité

Le tout, c’est d’abord de l’accepter. C’est l’un de vos traits de caractère, soit ! Vous avez, à plusieurs reprises, tenté de remédier à cela. Sans succès. Alors, acceptez-le. Si vous admettez cet état de fait, les choses seront beaucoup plus simples.

Il faut également prendre confiance en vous et arrêter de remettre votre légitimité dans tel ou tel domaine en doute. Vous avez tendance à valoriser toutes les personnes qui vous entourent, en pensant qu’elles sont beaucoup plus brillantes que vous. Vous avez tout autant votre place, ayez confiance ! Et au pire, le ridicule ne tue pas ! On a bien, tous sans exception, le droit à l’erreur n’est-ce pas ?

Enfin, vous arrêterez de vous dévaloriser : «  Je suis nul(le). Personne ne m’aime. Je ne suis pas intéressante. Blablabla». Vous n’êtes rien de tout ça ! Vous êtes juste introverti(e).

Etape 2 : Mettez vous aux défis !

Certes, telle ou telle situation vous angoisse fortement. Mais cela ne veut pas dire nécessairement qu’il y a réel danger. Alors chaque jour, lancez vous des défis. Avancez progressivement, et surtout, ne vous braquez pas. Commencez par répondre aux appels  (et non plus vous cacher derrière votre répondeur), accepter l’invitation de votre collègue, ou partager votre dernière découverte culinaire par exemple. Chaque défi relevé sera une victoire. Vous ne serez jamais aussi fier(e) qu’à ce moment là !

Si vous êtes vraiment déterminé à vous surpasser, optez pour des activités d’improvisations tels que la danse, le théâtre ou le chant. Après ça, plus rien ne vous fera peur ! N’hésitez pas à inviter un(e) ami(e) pour commencer, car à deux on est toujours plus fort !

Et le tour est joué ! D’ici peu, vous serez une toute autre personne. Confiance et zen attitude seront votre devise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *