Zoom sur la relation entre le syndic et les copropriétaires

Zoom sur la relation entre le syndic et les copropriétaires

Société Aucun commentaire sur Zoom sur la relation entre le syndic et les copropriétaires

Prenant en charge le rôle du gestionnaire d’un patrimoine immobilier, le syndic de copropriété n’est pas pour autant le seul maître de décision. En effet, les décisions importantes sont prises en commun accord avec l’assemblée générale et le Conseil syndical. Il faut dire donc que les copropriétaires ont ainsi leurs mots à dire.

Comment se déroule l’assemblée générale ?

Notons que le syndic immeuble doit faire un compte rendu des tâches qu’il a effectué aux copropriétaires lors de la réunion annuelle. Il est également tenu de présenter les résultats financiers avec les pièces justificatives. C’est uniquement suite à cette présentation que l’assemblée générale décide si elle va approuver les comptes ou non. C’est lors d’un vote que le verdict sera enfin connu. Les copropriétaires se penchent également sur les questions concernant le bon fonctionnement de l’immeuble comme la mise en place d’un interphone ou bien d’une antenne télévisuelle commune. Une fois les décisions prises, le syndic se doit de les exécuter. Il sera en charge de régler les dépenses y afférent et d’embaucher les personnels qui réaliseront les travaux en cas de besoin. Bien sûr, le syndic doit respecter le devis établi par l’assemblée générale. Notons qu’avant chaque prise de décision, les membres de l’assemblée générale demandent au conseil syndical de procéder à la vérification du compte-rendu des dépenses et des recettes effectuées par le syndic de copropriété. Son point de vue est important quant à la prise de décision. En somme donc, le syndic, quel que soit son statut, prend seulement le rôle d’exécuteur. Il se doit uniquement de réaliser les tâches mises à sa charge dans les meilleures conditions possibles et selon les ordres du syndicat de copropriété.

Une bonne rédaction préalable du contrat

Afin que le syndic et les coprorpriétaires puissent établir une bonne relation, il est primordial de bien définir les termes de collaboration. Lors de la rédaction du contrat donc, la clarté et la précision sont les mots d’ordre. Chaque partie sera ensuite tenue de respecter les clauses du contrat et il devient plus simple de régler les désaccords. En général, c’est au niveau des honoraires que le problème se pose. La solution idéale est de bien définir les tâches courantes et les particulières.

Author

Related Articles

Leave a comment

Tous droits réservées à H-Auteurs (site actualité) et à ses auteurs humains avec un grand H !

Le seul site d'actualité qui replace l'Humain au centre !
Vous souhaitez développer un partenariat avec notre site ?

N'hésitez pas à nous contacter nous pourrons discuter de la mise en avant de votre communiqué de presse, de vos dernières actualités ou de votre volonté à apporter votre point de vue !

Back to Top