porte coupe feu

Comment fonctionnent les portes coupe-feu ?

Équipement

Les portes coupe-feu retiennent la fumée et le feu en utilisant des bandes intumescentes. Ces bandes doivent être installées soit autour de la porte, soit autour de l’intérieur du cadre. Lorsque les bandes sont chauffées à une certaine température, elles se dilatent pour sceller l’espace entre la porte et le cadre. Elles empêchent la fumée et le feu de s’échapper ou de se propager dans les autres pièces d’un dépôt ou d’une maison. La quincaillerie coupe-feu, comme les charnières susmentionnées, et les poignées coupe-feu doivent toutes être incluses pour garantir que la porte coupe-feu fonctionnera comme prévu.

Les portes coupe-feu sauvent des vies

Elles permettent de sauver des vies et d’arrêter la propagation des flammes dans un bâtiment en étant fabriquées extrêmement épaisses avec un noyau solide. Les portes coupe-feu ralentissent la progression du feu. Elles donnent aux personnes dans le bâtiment plus de temps pour s’échapper et une voie d’évacuation plus sûre. Il faut, dans les puits d’escalier, s’assurer que toute porte est une porte coupe-feu. Les deux types de portes coupe-feu les plus courants sont les portes FD30 et les portes FD60.

Les FD30 offrent au moins 30 minutes de protection contre le feu lorsqu’elles sont installées conformément aux directives. Les FD60 offrent au moins 60 minutes de protection. Les FD60 ont une épaisseur d’environ 54 mm. Elles ne sont utilisées qu’à des fins commerciales. Les FD30 ont une épaisseur de 45 mm et sont parfaites pour les portes domestiques, car 30 minutes suffisent largement pour évacuer un foyer domestique.

Quelle est l’exigence dans les habitations ?

Les autorités locales et les entreprises de construction contrôlent les classements au feu des nouvelles constructions. Donc, si votre propriété est neuve, elle aura satisfait aux exigences légales. Vous travaillez sur une extension ou un grand projet de rénovation de maison ? Il vaut la peine de demander à votre architecte où placer ces coupe-feu pour une protection maximale. Il  y a des zones présentant le plus de risques d’incendie. Là où se trouvent de nombreux appareils électroniques par exemple. Ce sont les endroits où il serait plus prudent pour installer des portes coupe-feu. Toutes les portes endommagées ou changées à des fins décoratives doivent également être remplacées à l’identique. En veillant à ce qu’elles aient la même mission d’une porte coupe-feu.

La réglementation des maisons neuves stipule qu’elles doivent être installées :

  • Où un garage intégré donne accès à l’intérieur de la propriété dans une maison de 2 étages.
  • Où une pièce mène à un escalier si cette maison est de 3 étages ou plus, ce qui comprend des conversions de loft en étage.

Elles doivent également être accompagnées de charnières coupe-feu afin qu’elles restent en place même en cas de chaleur extrême. Chaque porte coupe-feu sera accompagnée de de spécifications techniques sur le nombre de charnières nécessaires, ce qui est légalement 3, mais cela pourrait être plus en fonction de la taille et de l’emplacement de la porte. Les charnières coupe-feu sont une nécessité car les charnières ordinaires se déformeront et se briseront, laissant tomber la porte coupe-feu sous l’effet de la chaleur.

L’importance de l’inspection

Les portes coupe-feu permettent aux bâtiments de compartimenter et de retarder la propagation du feu d’une zone à une autre. Elles ont quelques caractéristiques de sécurité vitales. Elles peuvent donc vraiment faire la différence entre la vie et la mort. Deux des fonctions les plus importantes des portes coupe-feu sont les suivantes :

  • Lorsqu’elles sont fermées alors elles forment une barrière pour arrêter la propagation du feu.
  • Une fois ouvertes elles offrent donc un moyen de s’échapper

Les portes coupe-feu doivent donc être régulièrement inspectées. La fréquence d’inspection dépendra probablement de nombreux facteurs, dont l’âge et l’état de la porte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *